L’offre de bitcoin tokenisé sur l’éthereum dépasse désormais 1,1 milliard de dollars : voici pourquoi

À la surprise de beaucoup, bitcoin (BTC) a été une étoile montante dans le moment de la finance décentralisée (DeFi) d’Ethereum.

Sous la forme de bitcoin enveloppé ou symbolisé, l’actif numérique réunit le meilleur des deux chaînes de blocs – le prix et la marque du Bitcoin Evolution ainsi que la programmabilité d’Ethereum – en un seul jeton très demandé.

Rien que la semaine dernière, l’offre de bitcoins enveloppés de BitGo (WBTC) a dépassé les 76 000 après avoir établi un record historique de près de 21 000 bitcoins enveloppés frappés en une semaine.

La semaine précédente avait établi le précédent record de plus de 12 200 jetons frappés en une seule semaine, selon Dune Analytics.

Dans l’ensemble, les investisseurs ont fait du bitcoin symbolique l’un des actifs les plus importants de DeFi avec près de 107 000 BTC d’une valeur de quelque 1,1 milliard de dollars émis par sept émetteurs, attirés pour la plupart par des taux de rendement élevés sur les prêts par rapport à d’autres options telles que BlockFi.

Pourquoi utiliser des bitcoins symboliques ?

Le rôle du bitcoin sur Ethereum est simple : Il fournit des liquidités pour les bourses décentralisées (DEX) en expansion, comme l’Uniswap. La capitalisation boursière actuelle du bitcoin est cinq fois supérieure à celle de la deuxième plus grande monnaie cryptographique, l’éther (ETH), selon The CoinDesk 20. Cet argent peut être utilisé pour gagner plus d’argent.

Le bitcoin tokenisé permet aux investisseurs d’apporter de grandes quantités de valeur au réseau Ethereum et à son jeune marché DEX en quelques clics.

Le marché DEX est considéré comme très immature par rapport aux marchés traditionnels ou centralisés (CEX). Cela se traduit par des écarts de prix importants entre les ordres sur les carnets d’échange entre les différents marchés DeFi.

Les différences de prix sur les marchés peuvent être exploitées par les négociants dans ce que l’on appelle les possibilités d’arbitrage.

Le bitcoin emballé est souvent l’actif de choix pour les investisseurs à la recherche d’un arbitrage. Le bitcoin a une grande valeur en termes de prix. Plus d’argent sur les plateformes de négociation DeFi rend les marchés eux-mêmes plus forts, car des options d’achat et de vente supplémentaires sont présentées.

Mais l’achat de bitcoins n’est pas sans risque, notamment en ce qui concerne les logiciels. Les investisseurs qui veulent s’exposer aux liquidités de bitcoin paient des taux d’intérêt plus élevés pour couvrir le risque de perte d’un actif, en plus de s’exposer aux premières liquidités cryptocurrentes.

La façon dont cela fonctionne en pratique a pris plusieurs formes différentes.

Sécurité des investissements en bitcoin

Les différents modèles de symbolisation représentent différentes hypothèses de sécurité pour les fonds des investisseurs.

Pour les bitcoins symboliques, la sécurité se résume au type de garde et si l’investissement est garanti. Il existe trois grands modèles : une entreprise centralisée comme BitGo, un système de contrat intelligent avec garantie, comme le tBTC, ou une garantie complète à base d’actifs synthétiques utilisée par le sBTC.

Le Wrapped Bitcoin (WBTC) de BitGo est la star des derniers mois avec quelque 808,5 millions de dollars en circulation, selon Etherscan.

Il est centralisé, ce qui signifie que les bitcoins déposés sont détenus par BitGo. Les parties qui veulent la WBTC donnent la CTB à BitGo et reçoivent en retour un équivalent en jeton ERC-20 de la CTB. Cet ERC-20 peut ensuite être vendu sur les marchés secondaires ou branché sur une application DeFi pour obtenir un rendement.

Le tBTC de Keep Network, qui a été lancé mardi, est similaire au WBTC mais remplace le modèle centralisé BitGo par un réseau de nœuds, de portefeuilles et de contrats intelligents. Ce réseau vise à décentraliser davantage le processus de BitGo en permettant aux deux parties – le déposant et le dépositaire de bitcoins – d’interagir en toute confiance par le biais de logiciels.

Quelques caractéristiques rendent cela possible, comme la possibilité pour les déposants de bitcoin de choisir qui détient leur bitcoin et une caution de 150 % (détenue par l’ETH) mise en gage par les dépositaires au cas où ils courraient vers les collines avec les dépôts.

Le rBTC de Ren représente environ 20 % de tous les bitcoins emballés dans la nature, selon Dune Analytics. Il fonctionne de la même manière que le réseau de nœuds du tBTC en faisant en sorte que la machine virtuelle de Ren, RenVM, agisse comme un agent sans confiance entre les chaînes de blocs Bitcoin et Ethereum.

Enfin, sBTC est une version ERC-20 de bitcoin. Mais cette fois, il est soutenu par un autre jeton, le Synthetix Network Token (SNX). Chaque sBTC n’est pas soutenu par BTC, mais par 800% de la valeur d’un BTC dans SNX, le jeton pour la frappe d’actifs synthétiques (Syns) sur le Synthetix DEX.

Un exemple de fonctionnement des bitcoins enveloppés

Prenez une transaction récente d’Alameda Research (société sœur de la plate-forme de négociation FTX).

FTX permet aux utilisateurs d’échanger entre la CTB et la WBTC. Lorsque les utilisateurs échangent des bitcoins contre des bitcoins enveloppés, FTX tire du pool de BTC/WBTC d’Alameda. Les utilisateurs peuvent envoyer des CTB à FTX (Alameda) et recevoir des CTBE. Lorsque le stock de CTB/WBTC d’Alameda est épuisé, ils le réapprovisionnent directement avec BitGo.

Alameda est un commerçant et fait partie de l’organisation autonome décentralisée (OAD) de la WBTC, ce qui signifie qu’elle peut lancer des menthes pour la nouvelle WBTC en utilisant la CTB. Elle envoie la CTB à BitGo et crée une demande de frappe de monnaie sur la chaîne Ethereum en tant que commerçant.

BitGo valide que la CTB a été déposée à une adresse préimprimée et approuve une frappe de monnaie du nombre de CTB égal à la demande d’Alameda. Le WBTC peut alors être utilisé sur le FTX ou échangé avec un autre jeton atomiquement (c’est-à-dire via un échange peer-to-peer) ou même au sein d’un marché DeFi.

Pour l’échanger, le processus est inversé : l’acheteur renvoie le WBTC au commerçant, qui brûlera alors les jetons de manière prouvée.

L’avenir des actifs symbolisés

Le succès foudroyant du WBTC et du WETH (wrapped ether) de BitGo pourrait conduire à la construction d’autres fonds de pièces. Ben Chan, directeur technique de BitGo, co-créateur du WBTC, a déclaré à Coindesk en août que la société envisageait d’emballer d’autres cryptocurrences.

Le succès de la WBTC en 2020 est en grande partie dû à DeFi, a-t-il déclaré.

„Ce que nous avons vu cette année, c’est que la traction de la WBTC a été en grande partie grâce à l’industrie hautement composable de DeFi“, a déclaré M. Chan.